Floki, header

Floki, entre haine et amour.

Braves gens, je suis Harkady, la Troubadour. Ce jour d’hui, je viens de finir le visionnage des 4 premières saisons de Vikings (série que j’ai adorée au passage). Du coup, j’ai décidé de me lancer dans une petite analyse sur ce cher Floki. Parce franchement il y en a beaucoup à dire sur lui. Je me demande bien ce que la saison suivante pourra lui réserver. Et puis il faut reconnaître que Floki est, par excellence, le genre de personnage auquel on voue une relation ambiguë de haine et d’amour. En tout cas c’est mon cas. Tout au long des saisons j’ai oscillé dans mes sentiments envers lui. Que ce soit de la pitié face à ce qui lui arrive, de l’émerveillement pour son génie ou tout simplement de la haine à cause de ses actes. Voici donc mon ressenti.

/!\ SPOILERS pour les 4 premières saisons de la série !

Donc voici d’abord de mon point de vue :

5 raisons de détester Floki

Parce qu’il passe son temps à contredire Ragnar et à douter de lui.

Il faut reconnaître qu’au début de la première saison il est plutôt du genre à dire « amen » à tout ce que dit Ragnar et à le suivre les yeux fermés. Mais au fur et à mesure que les choses avancent, il s’oppose de plus en plus à celui qui sera d’abord son Jarl puis son Roi. Alors certes, les idées de Ragnar peuvent parfois paraître stupides ou aberrantes, mais un bon second (et à mon sens c’est ce qu’il est pour Ragnar, du moins au début) ne devrait jamais remettre en doute son chef devant tout le monde. Qu’il le fasse en privé je veux bien, qu’il le fasse devant tout le monde, je l’accepte beaucoup moins.

Parce qu’il est parfois vraiment dur avec Helga.

Même s’il l’aime réellement, parfois, on se demande vraiment ce qu’il fait avec Helga. Il la traite comme une moins que rien, comme une quantité négligeable. Il ne prend jamais la peine de lui expliquer ses plans et ne se confie presque pas à elle. Et il s’offre en plus le privilège de lui crier dessus ou de l’envoyer balader. Que ce soit lorsqu’elle vient à Kattegat le retrouver parce qu’il n’a pas pris la peine, lui, de revenir chez eux la voir elle et sa fille et qu’il l’envoie bouler comme une malpropre ou que ce soit lorsqu’il lui reproche d’être trop gentille et de ne jamais se mettre en colère, je trouve qu’il dépasse les bornes. Pour le coup, si j’avais été Helga, je l’aurai clairement envoyé balader.

Parce qu’on n’arrive jamais à savoir sur quel pied danser avec lui.

Faut reconnaître que dans le genre manipulateur, Floki se pose là. On n’arrive jamais à suivre le fil de ses pensées et à comprendre ses réels objectifs. Le meilleur exemple reste quand même son petit jeu avec le Roi Horik : et que je te fais croire que je suis ton ami, et que je dénigre Ragnar. Et que je te prouve que je suis bien de ton côté en tuant un ami… Et qu’au final je me retourne contre toi ! Alors d’accord, j’avoue avoir été (très) fortement soulagée lorsque j’ai compris que non, Floki n’était pas allié avec Horik mais qu’il avait manipulé celui-ci pour le bien de Ragnar. Mais il n’empêche que rien ne prouve qu’un jour il ne se retournera pas définitivement contre le camp Lothbrok. Et à ce moment-là, on ne verra rien venir persuadé qu’il s’agit là encore d’une ruse de sa part.

Parce que Floki est un fanatique.

Sans doute le point de caractère qui me cause le plus de problème pour ce personnage.

Floki c’est clairement un fanatique. Un homme relativement instable qui pense entendre les dieux et comprendre (en partie) ce que ces derniers attendent de lui. Il justifie le moindre de ses actes par une volonté de servir les dieux et se pense au-dessus des décisions de son chef. Faisant passer les ordres des dieux avant les ordres de son Roi. Il n’hésite pas non plus à exiger le massacre du moindre païen et refuse plus que tout d’entendre raison quant à la possibilité de commercer ou même de s’allier avec les Chrétiens. Non pas parce que ces hommes ne sont pas dignes de confiance, mais simplement parce qu’ils vénèrent à ses yeux un faux dieu. Et il est amusant de voir que pour de nombreux Chrétiens les Vikings sont indignes de confiance uniquement parce qu’ils vénèrent de faux dieux à leurs yeux. Comme quoi selon le contexte…

Parce qu’il tue Athelstan.

Voilà, là c’est une raison strictement et purement personnelle, mais je ne lui pardonnerai jamais d’avoir tué Athelstan ! Ce dernier ne méritait pas de mourir ainsi, simplement parce qu’il est un chrétien en terre viking. Même si je trouve un peu dommage que finalement Athelstan ait choisi Dieu, j’aurai presque préféré qu’il choisisse Odin au final.

Alors certes, Athelstan redevenu chrétien, il y avait peu de chance qu’il puisse vivre paisiblement auprès de Ragnar et des siens. Mais était-ce réellement à Floki de statuer sur son sort ? Au risque entraîner Ragnar dans la folie ? Parce qu’outre le fait que c’est un personnage que j’aimais beaucoup et que j’aurais aimé ne pas le voir disparaître, il est clair que la disparition d’Athelstan détruit Ragnar. Ce dernier ne sera plus jamais pareil après la mort de son ami et c’est uniquement de la faute de Floki, persuadé que les dieux (le fanatisme, on y revient !) lui ont demandé ce sacrifice. Donc s’il y a bien une chose que je ne pardonnerai jamais à Floki, c’est bien ce meurtre.

 

Mais parce que, comme je l’ai déjà dit, Floki on le hait, autant qu’on l’aime, voilà maintenant :

5 raisons de vénérer Floki.

Parce qu’il n’hésite pas à dire merde quand il le faut.

Clairement Floki c’est LE personnage qui n’a pas sa langue dans sa poche. Celui qui en même temps d’avoir la tête dans les étoiles (ou auprès des Dieux, c’est au choix) a aussi les pieds sur terre.

Alors certes, il n’y met pas toujours les formes. J’avoue, ça me fait rager quand il se permet de remettre en doute Ragnar devant tout le monde. Effectivement j’ai du mal devant son irrévérence ou ses coups bas. N’empêche que de temps en temps ça fait du bien de le voir envoyer chier Ragnar. Ou de le voir reprendre ses fils lorsque ces derniers se disputent pour rien au lieu de songer à venger leur père. Clairement, pour Floki, Ragnar n’est qu’un homme qui peut aussi chuter. Et qui a besoin de quelqu’un pour le guider ou le remettre dans le droit chemin. Et vu qu’il est une des rares personnes à ne pas hésiter à agir de la sorte, j’ai tendance à l’apprécier. Au fond, Ragnar, comme ses fils, ont bien besoin de temps en temps qu’on leur remette les pieds sur terre et les idées en place.

Parce qu’au fond, il aime réellement Helga.

Alors oui, il la traite parfois comme une moins que rien, oui il a de nombreux mots durs pour elle, oui, on dirait qu’elle est à ses yeux quantité négligeable. Il n’empêche que Floki est le seul viking à n’être jamais allé voir ailleurs. Le seul à ne pas voir eu de maîtresse ou avoir mis enceinte une autre. Ça laisse imaginer deux choses : soit il n’a vraiment aucun intérêt pour les femmes (mais dans ce cas, on peut se demander pourquoi s’être donné le mal d’épouser Helga). Soit il l’aime sincèrement et est le plus fidèle de tous. Et pour le coup, j’ai plutôt tendance à préférer cette explication. Et puis il suffit de voir dans quel état il finit, lorsque sa bien-aimée finie par mourir, pour comprendre que oui, Floki aimait sincèrement sa femme. C’est juste qu’il ne sait pas comment le montrer.

Parce que c’est un génie de la construction.

Alors là, pour le coup, je suis prête à lui dresser un autel s’il le faut. Floki c’est clairement un génie de l’ingénierie. Un as de la construction navale. Un visionnaire absolu. De son drakkar qui mènera Ragnar vers l’ouest pour la première fois à ses plateformes de combat maritimes pour combattre Rollo et ses Francs sur la Seine en passant par ses ascenseurs à bateaux et ses tours de sièges pour contourner les fortifications Franques ou ses drakkars qui flotteront pour la première fois sur la Méditerranée, il y a du pur génie dans tout ça. Clairement sans Floki et ses constructions aussi folles qu’ingénieuses, Ragnar (et Bjorn) n’auraient jamais réussi tout ce qu’ils ont entrepris.

Parce qu’il est le plus fidèle aux dieux.

Oui, ça se contredit avec ce que j’ai écrit plus haut, mais pour moi il y a fidélité et fanatisme. Je n’aime clairement pas son côté fanatique où il justifie chacun de ses actes (même les pires et les plus impardonnables) par « c’est la volonté des dieux ». Mais par contre je lui reconnais une fidélité à toute épreuve pour leurs dieux. De tous il est sans doute le seul qui n’a jamais remis en doute leurs dieux (encore que la seconde moitié de la saison 4 laisse planer le doute). Mais en tout cas, pour le moment, s’il a des doutes, il les garde pour lui. À l’inverse de Rollo par exemple, devenu chrétien par pure ambition. Ou de Ragnar qui clairement fini par remettre en doute l’existence d’Odin et du Valhalla.

Parce qu’au fond tout ce que Floki fait, il le fait pour Ragnar.

Il joue des tours, c’est vrai et on se demande parfois à qui va réellement son allégeance. Mais il n’empêche que clairement, tout ce que Floki entreprend, il l’entreprend pour Ragnar (et ses fils par la suite). Alors certes, parfois il s’y prend mal. Certes parfois il aurait mieux fait de s’abstenir. Mais malgré tout, c’est pétri de bonnes intentions qu’il agit de cette façon. Et la plupart du temps sans aucunes mauvaises pensées. L’exemple le plus parlant étant sans doute le meurtre d’Athelstan. Oui, j’insiste là-dessus ! Parce que s’il tue Athelstan, selon lui à la demande des dieux, il le fait surtout pour sauver Ragnar du chrétien qui pourrait finir par entraîner son chef vers un faux dieu. C’est donc l’exemple même d’une mauvaise action faite pour de bonnes raisons. Même si je suppose qu’il n’avait pas prévu que la mort du Moine bouleverserait autant son Roi.

Conclusion.

On remarquera que quasiment toutes les raisons se retrouvent dans les deux parties. C’est clairement ce qui fait que ce personnage est ambigu et que les sentiments que je lui porte le sont tout autant. Floki est par excellence le personnage le plus fou et instable de la série. Celui qui est également le moins tranché, toujours à se balader sur un fil au bord du gouffre. Celui qui prouve que le monde n’est pas noir ou blanc mais bien rempli de nuances de gris. Des nuances qui s’éclaircissent ou s’assombrissent suivant ses choix. Il suffira d’un pas de sa part d’un côté ou de l’autre pour que son destin soit tranché. Et que je finisse définitivement par le haïr ou le vénérer. Mais pour le moment, ce point n’est pas encore atteint. À voir ce que la suite lui réserve.

En tout cas n’hésitez pas à faire part de vos points de vue sur ce personnage. Qu’est-ce qui vous plaît/déplaît chez lui ?

Sources

Le visionnage des 4 premières saisons de la série Vikings.
Et des heures à me demander si je l’apprécie ou non…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *