Roger - trop vieux pour ces conneries

Top 5 des phrases récurrentes dans les sagas cinématographiques #films

Lorsqu’une franchise cinématographique se décline en plusieurs films, les réalisateurs aiment bien faire des clins d’œil d’un film à l’autre. L’un de ces clins d’œil se présente alors sous la forme d’une phrase récurrente, répétée dans chacun des films de la franchise. C’est donc au spectateur d’ouvrir les oreilles et de guetter ces phrases.

Ar’Kady, votre guide cinématographique, en a repéré 5 des plus célèbres, pour vous.

« Viens avec moi si tu veux vivre. » – Terminator. (6 films)

  • Terminator de James Cameron. (1985)

    phrase récurrente - Terminator
    Terminator, affiche du premier film.
  • Terminator 2 : Le Jugement Dernier de James Cameron. (1991)
  • Terminator 3 : Le Soulèvement des Machines de Jonathan Mostow. (2003)
  • Terminator Renaissance de McG. (2009)
  • Terminator Genisys de Alan Taylor. (2015)
  • Terminator : Dark Fate de Tim Miller. (2019)

Phrase de la saga Terminator, elle se retrouve dans les 6 films, prononcées par les différents personnages au fur et à mesure de ceux-ci. À l’origine, elle est prononcée par Kyle à l’intention de Sarah dans le premier. Dans le 5ème film de la saga ça sera donc – clin d’œil suprême – Sarah elle même qui la crie à Kyle. Joli retournement de situation. Elle se trouve même dans la série « Les Chroniques de Sarah Connor ».

On peut aussi noter comme récurrente la phrase « Pas de destin mais ce que nous faisons. » qui est réutilisée dans les films comme un mantra par les différents personnages. « Je reviendrais. » est également récurrente dans cette saga.

« J’ai un mauvais pressentiment. » – Star Wars. (9 films et 2 spin-off)

  • Episode I – La Menace Fantôme de George Lucas. (1999)

    phrase récurrente - Star Wars
    Episode IV, Affiche du film
  • Episode II – L’Attaque des Clones de George Lucas. (2002)
  • Episode III – La Revanche des Sith de George Lucas. (2005)
  • Episode IV – Un Nouvel Espoir de George Lucas.(1977)
  • Episode V – L’Empire contre attaque de George Lucas. (1980)
  • Episode VI – Le Retour du Jedi de George Lucas. (1983)
  • Episode VII – Le Réveil de la Force de J.J. Abrams. (2015)
  • Episode VIII – Les Derniers Jedi de Rian Johnson (2017)
  • Episode IX – L’Ascension de Skywalker de J.J. Abrams. (2019)
  • Rogue One : A Star Wars Story de Gareth Edwards (V). (2016)
  • Solo : A Star Wars Story de Ron Howard. (2018)

« I Have a bad feeling about this ». En anglais, la phrase résonne dans les 9 films et Rogue One. En français elle a néanmoins connu plusieurs traductions, la plus récurrente étant « J’ai un mauvais pressentiment. » Mais on retrouve aussi régulièrement « Tout ça ne me dit rien qui vaille. » À noter néanmoins que dans le Star Wars VIII, elle est prononcée au début du film par BB-8 en langage droïde. Ce à quoi Poe répondra alors : « T’aurais pas un bip plus optimiste ? » On retrouve également cette phrase dans la série animé The Clone Wars.

Dans Solo, en revanche, elle est inversée. Han déclare donc qu’il a « un très bon pressentiment. »

On peut également noter l’utilisation récurrente de la phrase : « Que la Force soit avec toi. »

« Yippee-ki-yay, pauvre con ! » – Die Hard. (5 films)

  • Die Hard – Piège de cristal de John McTiernan. (1988)

    phrase récurrente - Die Hard
    Piège de Cristal, affiche du film.
  • 58 minutes pour vivre de Renny Harlin. (1990)
  • Une journée en enfer de John McTiernan. (1995)
  • Die Hard 4 : Retour en enfer de Len Wiseman. (2007)
  • Die Hard : Belle journée pour mourir de John Moore. (2013)

John McClane, joué par Bruce Willis dans cette saga, cumule les tuiles et les ennuis avec les terroristes. Mais il n’est pas du genre à se laisser faire et fini toujours par rependre le dessus. Et quoi de mieux pour achever un massacre en règle qu’une petite phrase récurrente et assassine ? Du coup on retrouve son « Yippee-ki-yay, pauvre con ! » dans les 5 films de la saga. Parfois même cette phrase est reprise par son ennemi. Mais… jamais très longtemps.

« J’suis trop vieux pour ces conneries. » – L’arme Fatale. (4 films)

  • L’arme fatale de Richard Donner. (1987)

    L’Arme Fatale, affiche du premier film.
  • L’arme fatale 2 de Richard Donner. (1989)
  • L’arme fatale 3 de Richard Donner. (1992)
  • L’arme fatale 4 de Richard Donner. (1998)

« Je suis trop vieux pour ces conneries » est la réplique fétiche du Sergent Roger Murtaugh lorsque son partenaire Martin Riggs n’en fait qu’à sa tête. Et que tout part inévitablement en vrille. On retrouve donc cette réplique dans les 4 films de la saga L’Arme Fatale, prononcée dans diverses situations plus ou moins potentiellement mortelles… Petit clin d’œil amusant, dans l’opus 4, alors que les Sergent Riggs et Murtaugh commencent à prendre de la bouteille et perdre de leur vitalité, ils tentent plutôt de se convaincre qu’ils ne sont pas « trop vieux pour ces conneries. »

« C’est un beau jour pour mourir » – Starship Trooper. (3 films + 2 films d’animations)

  • Starship Troopers de Paul Verhoeven. (1998)

    Starship Troopers, affiche du premier film.
  • Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération de Phil Tippett. (2004)
  • Starship Troopers 3 : Marauder de Edward Neumeier. (2008)
  • Starship Troopers : Invasion de Shinji Aramaki (2012)
  • Starship Troopers: Traitor of Mars de Shinji Aramaki (2017)

Dans cette franchise – inspirée d’un roman – le combat des forces de la fédération contre les parasites semble perdu d’avance. Pourtant, années après années, les soldats parviennent à les repousser. Non sans pertes cependant. Si bien qu’au sein de l’armée, un mantra a fini par germer : « C’est une beau jour pour mourir. » C’est ainsi qu’au fil des ans, les soldats se donnent le courage d’aller encore et encore au combat, malgré les pertes et malgré les risques. Cette phrase est donc prononcée plusieurs fois dans chaque film, par des personnages différents.

Dans le troisième opus, cela va encore plus loin dans la propagande puisque le sky marshal Omar Anoké – le chef suprême de toutes les armées – en fait une chanson pour galvaniser les troupes et les pousser à mourir pour la patrie sans réfléchir plus.

Dans cette saga on peut aussi noter comme récurrente la phrase « Voulez-vous en savoir plus ? » envoyée par les différentes chaînes de télé qui relayent les événements. Cette phrase ne se trouve néanmoins pas dans les deux films d’animation qui ne se construisent pas de la même façon que les 3 premiers films.

Quelques phrases bonus.

Quelques phrases récurrentes dans d’autres sagas mais qui ne sont soit pas présentes dans tous les films, soit pas vraiment des clins d’œil d’un film à l’autre.

« Paix et prospérité » – Star Trek.

Le salut des vulcains. Le salut de Spock. Ultra célèbre dans cette saga, mais comme je n’ai pas vu les nombreux – très nombreux – films de cette série, je ne peux pas promettre que cette phrase se trouve dans tous.

« Joyeux Hunger Games, puisse le sort vous être favorable » – Hunger Games.

On retrouve cette phrase dans les 4 films de la franchise. Néanmoins, comme il s’agit plus d’une phrase « imposée » par le Capitole, je ne la considère pas vraiment comme un clin d’œil du réalisateur d’un film à l’autre.

« Je m’appelle Bond. James Bond » – James Bond.

Je vous avoue avec 26 films pour une seule saga, je n’ai pas encore eu occasion de vérifier que l’on retrouve cette phrase dans tous les films. Néanmoins elle y est très régulièrement lorsque le célèbre agent secret se présente. De même on peut noter le très classique « Vodka Martini, au shaker, pas à la cuillère », popularisé par Roger Moore lorsqu’il incarnait l’agent 007.

« Nom de Zeus » – Retour vers le futur.

Un tic de langage du professeur Emmet Brown, qu’il utilise tout au long de la saga. Tellement que Marty fini lui aussi par utiliser cette expression !

Et vous voyez une autre phrase récurrente dans une saga que j’aurais oublié ? N’hésitez pas à la partager dans les commentaires dans ce cas.

Sources

Le visionnage des différentes saga cités dans l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *