Gris

Jedi ou Sith : dois-je préserver l’Équilibre de la Force ? (3/3)

Nous arrivons à présent dans la troisième et dernière partie de cette étude sur la Force. Si, maintenant que nous avons vu ce que représente l’engagement auprès de l’Ordre Jedi et de l’Empire Sith, vous n’arrivez toujours pas à faire votre choix, pas de panique. Il arrive en effet qu’aux yeux de certains, les deux idéologies aient du bon et du mauvais. Il est alors impossible de choisir, au sein de la Force, une voie au détriment de l’autre. C’est normal, cela ne fait pas de vous un paria, mais juste un Jedi Gris.

Terminons donc par une présentation des Jedi Gris et des arguments pour/contre les rejoindre.

Cette dernière partie de l’analyse sera découpée comme suit :

Note : Cet article contient en vrac des infos et des anecdotes issues aussi bien de l’univers étendu « Légende » que du Canon. Force est cependant de reconnaître que l’univers « Légende » a bien plus été exploité que le « Canon » pour la rédaction de cette suite d’article. Tout simplement parce que votre guide maîtrise mieux cet univers que l’autre et qu’il est bien plus étoffé !

Et pour rappel : l’an 0 de référence correspond à la Bataille de Yavin, qui se déroule à la fin de l’Épisode IV – Un Nouvel Espoir.

Présentation rapide des Jedi Gris.

Les Jedi Gris sont des utilisateurs de la Force usant des pouvoirs du Côté Lumineux et du Côté Obscur. Néanmoins, ils ne sont pas pour autant pervertis par celui-ci. De par leurs convictions ils s’éloignent des préceptes de l’Ordre Jedi mais s’opposent tout de même aux individus servant le côté Obscur.

Première mention des Jedi Gris.

Les premiers Jedi Gris apparurent entre -4 000 et -3 950, à la suite de la Grande Guerre des Sith. En effet, après ce conflit, le Conseil n’eut de cesse de durcir le code Jedi pour lutter contre le côté Obscur, s’enfermant ainsi dans des traditions de plus en plus restrictives. C’est ce qui motiva ces premiers Jedi à avouer publiquement leur opposition aux traditions de l’Ordre. Effectivement, à leurs yeux, la politique intransigeante de l’Ordre, ne faisait que renforcer la tentation de l’interdit. Dès lors on commença à parler de Jedi Gris lorsqu’un Jedi en désaccord avec l’Ordre finissait par le quitter ou s’en éloigner pour marcher sur sa propre voie.

Doctrine des Jedi Gris.

Il n’existe pas d’Ordre des Jedi Gris. Il s’agit surtout d’une désignation donnée à des individus isolés, opposés au Conseil Jedi, ayant quitté l’Ordre ou n’ayant pas reçu de formation au sein de celui-ci. Néanmoins, nombreux Jedi Gris partagent un même mode de pensée et une même vision de la Force.

Code des Jedi Gris.

Cette vision de la Force est transcrite dans une sorte de Code. Celui-ci s’opposant à celui de l’Ordre Jedi ou des Sith.

« Il n’y a ni côté Obscur ni côté Lumineux.
Il n’y a que la Force.
Je fais ce qu’il faut pour maintenir l’équilibre.
L’équilibre est ce qui me maintient entier.
Il n’y pas de Bien sans le Mal mais le Mal ne peut être autorisé à prospérer.
Il y a la Passion mais pourtant la Paix.
Sérénité mais pourtant Émotion.
Chaos et pourtant Harmonie.
À jamais dans la Force je suis.


Je suis le détenteur de la flamme, le gardien de l’équilibre.
Je suis le porteur de la torche, éclairant la voie.
Je suis le gardien de la flamme, soldat de l’ordre.
Je préserve l’équilibre.
Je suis un Jedi Gris. »

Il est assez facile de rapprocher ce Code du Serment Je’daii. En tout cas, tel qu’il était à l’origine avant d’être reformulé et modifié pour devenir ensuite le Code Jedi. On y retrouve effectivement l’idée d’Équilibre, entre Harmonie et Chaos. On y retrouve aussi des notions propres à l’Ordre Jedi telles que la Sérénité ou la Paix. À l’inverse, les Jedi Gris ne renient pas non plus les Émotions ou la Passion. Les Jedi Gris se considèrent donc comme en parfait équilibre entre Lumière et Obscurité, à contrario des Jedi reniant le côté Obscur ou des Sith reniant la Lumière.

La Lumière, l’Obscurité, l’Équilibre.

La Force est un principe complexe et difficile à appréhender pleinement même pour ses utilisateurs. Elle est ancrée dans l’équilibre de toute chose. Et toute chose peut à un moment donné mettre en péril cet équilibre. Les Jedi Gris chercheront donc à maintenir l’Équilibre en place, à se mouvoir au rythme de son flot et de sa volonté. Pour cela, leur chemin n’est pas clairement défini. C’est à chacun d’eux de choisir comment y parvenir. Mais la Force existant sur plus d’un plan, maîtriser ses multiples aspects représente le travail de toute une vie.

Pour ce faire, et du fait de leur éloignement vis-à-vis de l’Ordre Jedi, les Jedi Gris ne suivent donc pas forcément le Code. Ni les principes stricts imposés par le Conseil Jedi. Par exemple, ils refusent de se détacher de tous sentiments et de toutes émotions, comme le font les Jedi, ou au contraire de se laisser complètement dominer par elles comme les Sith.

Cependant, ils restent du côté Lumineux de la Force et s’opposent toujours au côté Obscur. Il leur arrive toutefois d’utiliser aussi des techniques sombres pour y parvenir. La différence demeure cependant dans les objectifs qu’ils servent. De ce fait, les Jedi Gris ne renient pas l’existence du Côté Obscur. À l’inverse, ils sont même particulièrement conscients que leur situation précaire leur fait arpenter un chemin dangereux à la limite de les faire sombrer. Ils ne voient cependant pas ce risque comme une fatalité mais comme un moyen de maintenir l’Équilibre au sein de la Force. À leurs yeux, le Bien ne peut exister sans le Mal mais le Mal ne doit pas prospérer au-delà d’une certaine limite. C’est donc à eux de veiller à ce que cette limite ne soit pas franchie et que l’Équilibre soit préservé.

La Force Vivante.

Les Jedi Gris sont également, pour la plupart, de fervents défenseurs de la Force Vivante, qui met en avant la spontanéité, les réflexes et l’intuition.

Cette Force provient avant tout de l’énergie psychique générée par les êtres-vivants. Elle assure donc une connexion entre ces êtres-vivants (faune comme flore), et permet à son utilisateur de se connecter à eux pour connaitre leur constitution, leur état d’esprit ou de santé. En tant qu’utilisateur de celle-ci, vous devrez vous fier à votre instinct et vos intuitions et serez ainsi d’autant plus attentif au moment présent, ce qui vous assurera une meilleure compréhension des enjeux immédiats sans vous perdre dans les méandres d’éventuels avenirs. Par ailleurs, la Force Vivante ne se positionne pas objectivement du Côté Lumineux ou du Côté Obscur. Pour les Jedi Gris, cette notion relève plus du choix idéologique de l’utilisation de la Force que d’une quelconque notion réelle de Bien ou de Mal.

Ils ont donc des comportements qui peuvent parfois être perçus, par certains Jedi, comme irréfléchis et donc se rapprochant du côté Obscur. Pourtant, l’utilisation de la Force Vivante a plutôt pour but d’analyser la relation complexe et encore mystérieuse entre les êtres-vivants et la Force. Cela tranche donc avec l’aspect manichéen des côtes Lumineux et Obscur et se place également en opposition avec la pensée de l’Ordre Jedi selon laquelle l’utilisation de la Force Unificatrice prévaut car elle impose un temps de réflexion et de concertation nécessaire avant toute intervention.

En outre, c’est la Force Vivante, qui, à la mort d’un Jedi lui permet de fondre son corps dans la Force, et de transgresser les frontières de la mort.

Être un Jedi Gris.

Au sein de l’Ordre Jedi…

Contrairement à la croyance populaire, tous les Jedi Gris ne quittent pas forcément l’Ordre Jedi.

Certains Jedi bien que considérés comme Gris n’ont pas forcément envie de quitter l’Ordre. Et le Conseil, ne souhaite pas non plus forcément les voir partir. Cependant, tandis que, dans leurs intentions et dans leurs buts, ces Jedi Gris sont de fidèles membres de l’Ordre, leur esprit indépendant les met très souvent en conflit avec le Conseil. En particulier avec les membres les plus conservateurs. C’est pour cela que ceux qui souhaitent rester au sein de l’Ordre sont souvent considérés comme des rebelles du fait de leur refus d’accepter certaines règles – comme la limitation sur le nombre de Padawan ou l’interdiction d’éprouver des sentiments – ou d’obéir à certaines traditions – notamment sur la limite d’âge des Padawan. De plus, du fait de leur comportement peu orthodoxe, il est rare qu’un Jedi Gris rejoigne le Conseil. Ou obtienne une position de leadership dans l’Ordre.

Il est également à noter, qu’au-delà de toute idéologie de préservation de l’Équilibre, le terme Jedi Gris a fini par s’appliquer à tous Jedi s’opposant aux décisions du Conseil Jedi. Ainsi qu’aux membres de l’Ordre Jedi qui se laissent un peu trop gouverner par leurs émotions et frôlent ainsi le côté Obscur malgré leur dévouement à l’Ordre.

… comme en dehors de l’Ordre Jedi.

Tous les Jedi Gris ne sont donc pas forcément des parias de l’Ordre Jedi. De la même manière, il est réducteur de prétendre que tous les utilisateurs de la Force non affiliés à l’Ordre Jedi basculent du côté Obscur.

Les êtres sensibles à la Force peuvent apprendre à la maîtriser en dehors de l’Ordre. C’est ainsi que des sociétés entières, bien avant l’apparition des Jedi ou des Sith, ont su apprendre seules à apprivoiser cette énergie mystérieuse. Dans ce cas, leur conception de la Force n’est pas aussi tranchée que chez les Jedi ou les Sith. En effet, ils ignorent ainsi les notions de « côtés », Lumineux ou Obscur. La plupart du temps ils ont donc une approche de la Force plus nuancée, s’apparentant à celle des Jedi Gris.

Aujourd’hui encore, de nombreux peuples, comme les Korunnais originaires d’Haruun Kal par exemple, sont également tous sensibles à la Force. Mais ils ne rejoignent pas forcément tous l’Ordre Jedi ou ne deviennent pas tous des Sith pour autant. Ils se contentent donc de vivre leur vie, avec les dons que la Force leur a offerts, sans inquiéter des enjeux entre Jedi et Sith. Un comportement proche des Jedi Gris donc.

En outre, et même s’ils sont rares, il est également possible de trouver quelques utilisateurs de la Force qui ont appris par eux-mêmes, sans l’aide d’une société ou d’un Maître, à utiliser et maîtriser la Force. Ces derniers auront donc également une vision plus nuancée de la Force. Elle se basera avant tous sur leurs besoins et l’utilisation qu’ils en font. Cela ne fera donc d’eux ni des Jedi, ni des Sith mais, d’une certaine manière, des Jedi Gris.

Les Vingt Égarés.

Les Vingt Égarés, sont vingt Maître Jedi qui en raison de divergence d’opinion et d’idéologie avec le Haut Conseil Jedi, quittèrent l’Ordre. Leur départ, tout au longs des siècles, fut l’une des plus importante fracture entre l’Ordre et ses membres. Cependant à l’inverse des Jedi Noirs qui quittèrent l’Ordre pour les Sith, ceux-ci restèrent dans la Lumière. Du moins c’est ce que le Conseil pensa pendant de longues années. À proprement parler, ils ne furent pourtant pas vraiment considérés comme des Jedi Gris aux yeux de l’Ordre.

Ces Vingt Égarés sont la preuve que parfois, l’Ordre Jedi ne peut pas satisfaire tous ses membres. Afin de ne pas oublier cet échec, les bustes en bronze des Égarés furent donc installés dans la grande bibliothèque du Temple. Néanmoins, même si l’Ordre Jedi l’ignora, le premier d’entre eux, Phanius, devint un Seigneur Sith connu sous le nom de Dark Ruin. Quant au dernier, Dooku, il devient plus tard Dark Tyranus, dont la trahison fut connue de tous au début de la Guerre des Clones. Cependant, la plupart des autres Égarés se contentèrent de rejoindre la vie civile. Ils laissèrent alors de côté le rôle et les missions Jedi. D’autres encore, se dévouèrent au service des plus démunis comme ils l’avaient toujours souhaité.

D’une certaine manière donc, et même si le terme ne fut pas explicitement utilisé pour eux, ils se comportèrent – pour la plupart – en grande partie comme des Jedi Gris.

Quelques Jedi Gris.

Comme nous l’avons vu, il n’y a pas à proprement parler d’Ordre des Jedi Gris. Il s’agit plus d’une dénomination donnée par leurs pairs à certains utilisateurs de la Force. Ainsi, même si vous n’aviez jusque-là jamais entendu le terme Jedi Gris, vous n’êtes pas sans connaitre les noms de certains d’entre eux. Vous ignoriez simplement qu’ils étaient considérés comme tels. En voici une petite liste non exhaustive.

/!\ dans le paragraphe « Rey », votre guide évoquera brièvement d’une théorie la concernant pour le futur Star Wars Episode IX. Spoiler possible donc.

Revan.

« Sauveur, conquérant, héros, individu malfaisant… vous êtes tout cela et plus, Revan… et pourtant, vous n’êtes rien. Au bout du compte, vous n’appartenez ni à la lumière ni aux ténèbres. Vous serez toujours seul. » – Dark Malak à Revan.

Revan
Revan

Revan fut à la tête d’un puissant mouvement de protestation contre l’Ordre Jedi au début des Guerres Mandaloriennes. En effet, pendant ce conflit, l’Ordre Jedi n’engagea aucune action pour aider la République attaquée. Plusieurs Jedi, Revan en tête, n’acceptèrent pas l’immobilisme du Conseil. Ils décidèrent donc de porter secours à la République, s’éloignant ainsi des préceptes de l’Ordre… Corrompu par les Sith, Revan finit cependant par basculer et fonder son propre Empire Sith. Néanmoins, il reviendra tout de même au sein de l’Ordre Jedi et combattra à nouveau pour eux. Mais pas sans s’être marié et avoir fondé une famille avant… Ainsi, il est considéré comme l’un des premiers Jedi Gris.

Kreia.

« Ces étiquettes vous permettent de séparer la galaxie entre Clarté et Ténèbres, de la classifier. Peut-être ne suis-je ni l’un ni l’autre et suis-je les deux pour ce qu’ils sont, les éléments d’un tout. Il vous suffit de savoir que je vous apporte la connaissance. » – Réponse de Kreia lorsque l’Exilée lui demande si elle est Jedi ou Sith.

Analyse Force - Kreia
©Kreia by DarthFar

Maître Jedi appartenant à l’Ordre, Kreia se lança sur les traces de Revan, son ancien apprenti, lorsqu’il fondit l’Empire Sith Revaniste. Elle finit néanmoins par succomber au côté Obscur et devint Dark Traya. Trahie par ses alliés Sith, elle se mit ensuite à la recherche de tous les utilisateurs de la Force afin de les détruire. En effet, Kreia considérait que les Sith comme les Jedi, utilisaient la Force pour diviser la Galaxie en deux camps s’affrontant et se détruisant mutuellement, mettant ainsi en péril l’Équilibre, elle avait donc pour objectif de faire cesser cette scission. Son passage par les côtés Obscur et Lumineux ainsi que sa vision, certes radicale mais réelle, de l’Équilibre, font donc d’elle un Jedi Gris.

Fay.

« La Force l’a maintenue en vie pendant des siècles, Obi-Wan. Et pendant ces siècles, elle a sauvé des milliers et des milliers de vie. En faisant en sorte que vous surviviez, elle en a encore sauvé des millions. Que cela vous réconforte. » – Mace Windu à Obi-Wan Kenobi à propos de Maître Fay.

Fay
©Fay by Bazylia-de-Grean

Jedi multicentenaire, Fay fut formée par l’Ordre Jedi et atteignit le rang de Maître Jedi avant de refuser de prendre un Padawan et de quitter le Temple. Elle parcouru alors la galaxie, pendant des siècles, laissant la Force la guider là où on avait besoin d’elle. Personne ne la vit jamais porter un sabre-laser ou en utiliser un dans un combat. Elle préférait visiblement utiliser sa maîtrise de la Force. Elle donna sa vie pendant la Guerre des Clones pour aider Obi-Wan Kenobi à rapporter sur Coruscant un antidote vital pour la République. Sa façon d’agir et sa vision des choses font d’elle plus un Jedi Gris, qu’un Jedi de l’Ordre.

Qui-Gon Jinn.

« Jinn n’en fait qu’à sa tête, toujours sûr d’avoir raison, incapable de comprendre qu’on puisse voir les choses autrement que lui. Aux yeux de certains c’est un Jedi Gris. » – Maître Tyvokka à Plo Koon.

Analyse Force - Qui-Gon
©Qui-Gon Jinn by Unttin7

Qui-Gon est l’un des plus connu des Jedi Gris. Il a formé deux élèves avant Obi-Wan, dont un, Xanatos, sombra du côté Obscur. Bien qu’ayant toujours fait partie de l’Ordre Jedi, il ne se gênait pas pour contredire ouvertement le Conseil. Voir s’y opposer, comme ce fut le cas concernant la formation d’Anakin après leur rencontre sur Tatooine. Aux yeux de certains, sa pratique intensive de la Force Vivante – très minoritaire au sien de l’Ordre – et sa façon de penser et d’agir en faisaient plus un Jedi Gris qu’un membre fidèle de l’Ordre. C’est pour cela que malgré sa sagesse et ses capacités il n’obtint jamais de siège au sein du Conseil. Ses membres lui préférèrent des Jedi plus traditionalistes.

Djinn Altis.

« Maître Altis a quelques avis peu conventionnels sur la manière dont les Jedi devraient se conduire. Lui et ses adeptes en reviennent à une époque moins rigide et ascétique. » – La Général Jedi Etain Tur-Mukan à l’ARC Ordo.

Altis
Symbole des Jedi Altisiens

Peu avant la Guerre Noire, Djinn Altis quitta l’Ordre Jedi suite à diverses controverses. Il fondit ainsi un groupe appelé les Jedi Altisiens qui évoluèrent en dehors des contraintes de l’Ordre. Contrairement à l’ensemble des individus appartenant à l’Ordre Jedi, les Altisiens n’étaient pas tous sensibles à la Force. En effet, de nombreux individus, non-sensible à la Force, appartenaient également à ce groupe. En outre, les Maîtres pouvaient avoir plusieurs apprentis, il n’y avait pas d’âge limite pour débuter la formation et les relations sentimentales n’étaient pas proscrites. Les Jedi de ce groupe sont donc considérés comme des Jedi Gris.

Quinlan Vos.

« – L’attrait du côté Obscur sera toujours présent pour toi, cela fait partie de ta nature. Tu devras le combattre à chaque instant de ta vie.
– Je sais. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai décidé que, quand la guerre sera finie, je quitterais l’Ordre Jedi. » – Discussion entre Maître Tholme et Quinlan Vos.

Analyse Force - Quinlan
©Quinlan Vos by TorisaV

Quinlan Vos était un espion pour l’Ordre Jedi. Ses nombreuses missions visant notamment à s’approcher de Dooku l’ont conduit à utiliser le côté Obscur à plusieurs reprises. Dès lors considéré comme traître et perdu pour l’Ordre Jedi, il a néanmoins réussi à leur prouver n’avoir jamais totalement basculé. Il finira cependant par quitter l’Ordre pour épouser Khaleen, une de ses informatrices. Et ainsi élever leur fils, conçu lors de l’une de ces missions. De ce fait, son comportement, sa capacité à utiliser le côté Obscur – et en revenir – pour mener à bien ses missions ainsi que son départ de l’Ordre, font de lui un Jedi Gris.

Bardan Jusik.

« Je ne peux plus vivre ainsi plus longtemps. Nous approuvons l’utilisation d’une armée d’esclaves. Cette attitude va à l’encontre de tous les principes qui fondent notre croyance, c’est une tache sur nous, et un jour nous paierons le prix de notre hypocrisie. C’est inexcusable, et c’est pourquoi je dois quitter l’Ordre Jedi. » – Bardan Jusik, à Maître Zey.

Analyse Force - Jusik
©Bardan Jusik by Daennika

Bardan Jusik, bien que formé et élevé au sein de l’Ordre Jedi, s’opposa fortement au Conseil Jedi sur l’utilisation d’une armée Clone pour mener la Guerre. Il estimait notamment paradoxal que les Jedi défendent la liberté en utilisant des esclaves. Il quitta donc l’Ordre pour respecter ses convictions deux ans après le début de la Guerre des Clones. Lors de l’exécution de l’Ordre 66 il accompagna des Clones déserteurs, avec lesquels il s’était lié pendant différentes missions, sur Mandalore où ils se cachèrent. Bardan adopta alors définitivement les coutumes mandaloriennes et revêtit la célèbre armure mando. Son comportement comme ses convictions font donc de lui un Jedi Gris.

Rey.

« La lumière. L‘obscurité. L’équilibre. » – Rey à Luke.

Rey
©Rey by Ashline-illus

Lorsque l’on voit la réponse donnée par Rey à Luke quand il lui demande ce qu’elle voit alors qu’elle se plonge dans une transe méditative, il semble clair qu’elle emprunte la voie des Jedi Gris. En outre, elle semble être capable de se servir aussi bien du côté Lumineux que du côté Obscur. Et ce, sans pour autant se laisser envahir par ce dernier. Et si pour vous ce ne sont pas des preuves, alors je ne sais pas ce qu’il vous faut. Alors, Rey une Jedi Gris ? C’est une théorie intéressante qui tient la route. À voir donc dans Star Wars IX sans doute !

Et bien d’autres encore, lorsque les temps l’exigèrent.

« Pour la première fois depuis longtemps, mon devoir est en phase avec ce qui est juste. » – Jennir, à propos de la voie qu’il emprunte après l’Ordre 66.

Analyse Force - Dass Jennir
Dass Jennir

Après l’exécution de l’Ordre 66 et la proclamation de l’Empire Galactique, les rares survivants Jedi durent faire des choix drastiques afin d’assurer leur survie. Ceux-ci les ont parfois éloignés des voies de l’Ordre Jedi qu’ils avaient arpentées jusque-là. Pour certains d’entre eux, leur comportement et leurs actions ont donc en partie fait d’eux des Jedi Gris. Néanmoins, ces Jedi combattaient toujours pour la Lumière et pour défendre les démunis et les oppressés. Mais ils utilisaient alors des méthodes parfois bien plus radicales que celles tolérées par le Code, la survie primant alors sur les principes.

Analyse Force - Maître K'Kruhk
Maître K’Kruhk

Ce fut notamment le cas pour Dass Jennir, Chevalier Jedi qui rejoignit les Nosauriens Séparatistes contre lesquels il avait combattu pendant la Guerre des Clones. Il se cacha parmi eux et mena à leurs côtés une guérilla contre les Impériaux. Par la suite, il mena même une tentative d’assassinat sur la personne de Vador. Le Maître Jedi K’Kruhk, lui, pour protéger les Padawan qu’il avait pris sous son aile, suite à l’exécution de l’Ordre 66, laissa à plusieurs reprises la colère l’envahir et tua froidement des soldats Impériaux, laissant de côté les principes du Code Jedi. Et ce fut également le cas pour bien d’autres survivants Jedi dont les noms furent perdus avec le temps et qui s’effacèrent peu à peu des radars pour échapper à la Purge Jedi ainsi qu’aux divers chasseurs de primes lancés à leurs trousses.

« Ils ne méritaient pas de mourir comme ça, j’ai mal agi. En voulant sauver quelque-chose qui m’était cher, je l’ai peut-être perdu pour toujours. » – Maître K’Kruhk après avoir massacré des pirates pour sauver les Padawan.

Puisque vous voilà maintenant familiarisés avec la notion de Jedi Gris, voici un petit argumentaire pour/contre les rejoindre.

5 raisons d’être un Jedi Gris.

Parce que vous aurez le droit d’avoir votre propre vision des choses.

Les Jedi Gris se laissent uniquement guider par la Force car ils ont « juré de servir une cause plus grande qu’eux-mêmes. » Ils ne cherchent donc pas à suivre le code Jedi à la lettre, ni à se laisser aveugler par le côté Obscur.

Les rejoindre vous permettra ainsi d’avoir votre propre vision des choses. Plus de Code à suivre aveuglément, plus de questions ou de doutes sur la voie que vous emprunterez. C’est la Force et uniquement la Force qui vous guidera. De cette façon, il ne vous sera pas reproché d’avoir agi en marge du code Jedi. Ou de ne pas avoir servi les ambitions d’un Maître Sith.

En effet, quoi de mieux que de pouvoir avoir vos propres opinions, vos propres objectifs et du coup de ne dépendre d’aucun Ordre ou Empire pour avancer ? Ce sera simplement à vous de prendre garde à rester sur une voie qui vous convient. Et de vous comporter comme vous estimez qu’il est de votre devoir de vous comporter. Personne ne pourra donc vous reprocher d’avoir botté le train à une bande de pillards terrorisant de pauvres fermiers. Ou d’avoir choisi de combattre dans un camp ou un autre sur une planète en conflit. Personne, car c’est la Force qui vous aura conduit à prendre cette décision.

Arpenter la voie des Jedi Gris c’est donc être « l’instrument de quelque chose de bien meilleur et de plus grand que vous ne pouvez l’imaginer. » Sans pression d’un groupe ou d’une idéologie parfois bancale qui ne vous correspond pas toujours.

Parce qu’utiliser les techniques Obscures ne vous vaudra pas une répudiation.

Les Jedi Gris, bien qu’en marge de l’Ordre Jedi, continuent toute de même de s’opposer aux individus servant le côté Obscur. Pourtant, ils utilisent parfois les mêmes techniques que ces derniers. La différence c’est qu’ils ne servent pas les ambitions du côté Obscur.

Il n’est donc pas rare de voir un Jedi Gris utiliser des pouvoirs spécifiques aux Sith. Sans pour autant être l’un d’eux. Etre un Jedi Gris, et ne pas vivre au sein de l’Ordre Jedi vous permet donc de vous affranchir des risques de bannissement de l’Ordre pour avoir osé étudier et utiliser les techniques Sith. En effet, aux yeux de l’Ordre Jedi qu’importe que vous utilisez, par exemple, les éclairs de Force pour servir les objectifs de la Force. L’utilisation de cette technique Obscure vous vaudra, au mieux un blâme, au pire une répudiation. Si vous n’appartenez pas à l’Ordre, personne ne pourra donc vous faire reproche d’avoir utilisé une telle technique.

À partir de là, il vous sera également possible d’apprendre quelques arcanes du pouvoir Sith. Celles-ci pourront vous servir durant vos missions, sans pour autant être soumis au côté Obscur ou assimilé aux Sith. Après tout, « le côté Obscur de la Force est un moyen d’acquérir de nombreuses facultés considérées par certains comme contraires à la nature ». C’est simplement à vous de prendre garde à ne pas basculer définitivement dans cette voie. Et de conserver votre Équilibre interne.

Alors, prêt à tenter de nouvelles expériences et découvrir de nouveaux savoirs sans risquer de tout perdre ?

Parce que vous serez libre d’aimer ou d’éprouver des sentiments !

Et oui, pas d’appartenance à l’Ordre Jedi égal pas de Code Jedi et pas de restrictions. Aux yeux des Jedi Gris, les sentiments et les émotions ne sont pas des freins. Au contraire ils sont des moteurs qui peuvent rendre un homme bien meilleur. Comme leur « code » le montre, à leurs yeux, c’est avant tout l’harmonie entre les émotions, la passion, la paix et la sérénité qui vont vous permettre de préserver l’Équilibre.

De ce fait, il vous sera donc possible d’être un utilisateur de la Force et gardien de la paix tout en vous mariant, par exemple. Effectivement, d’une certaine manière, les Jedi Gris en reviennent aux sources puisqu’ « au début de l’Ordre Jedi, il n’y avait pas d’interdiction d’attachement, et les Maîtres pouvaient prendre autant de Padawan à former qu’ils le voulaient, même s’il s’agissait d’adultes. »

C’est souvent cet aspect des Jedi Gris qui séduit certains membres de l’Ordre Jedi. La jeune Chevalier Etain Tur-Mukan, par exemple, a longuement songé à rejoindre les rangs des Jedi Altisiens. Elle espérait ainsi pouvoir vivre son histoire d’amour – avec un des soldats Clone sous ses ordres – tout en continuant de remplir son rôle de Jedi au sein de la galaxie et d’ainsi protéger les plus démunis. Par ailleurs, nombreux membres desdits Jedi Altisiens, ont rejoint Maître Altis afin de pouvoir se marier.

Alors, la liberté d’aimer, de vous marier, d’éprouver de l’attachement envers vos amis, vos Padawan ou vos proches c’est plutôt intéressant non ?

Parce que ce qui compte c’est maintenir l’Équilibre de la Force.

Et oui, ce qui compte avant tout c’est la Force et le juste Équilibre entre le côté Lumineux et le côté Obscur. Les Jedi cherchent à détruire les Sith, les Sith cherchent à détruire les Jedi. Pourtant, sans Lumière, il n’y a pas d’Obscurité. Et ça, la plupart des Jedi Gris l’ont bien compris.

En tant que Jedi Gris, il sera donc de votre devoir de vous assurer que les Sith, comme les Jedi ne seront pas responsables du basculement de l’état d’Équilibre. Quitte à faire disparaître les idéologies des Jedi et des Sith… Après tout, c’est essentiellement leurs guerres incessantes qui mettent en danger la galaxie. Vous, Jedi Gris avez déjà trouvé votre Équilibre et il est temps que tous les utilisateurs de la Force au sein de la galaxie fassent de même.

Par ailleurs, Kreia, l’une des plus puissantes Jedi Gris, disait que « la Force ne supporte peut-être pas les classifications trop rigides. » Sans Sith et sans Jedi il n’y aura plus que des utilisateurs, libres d’agir à leur convenance et qui sauront eux même s’autoréguler. Devenant ainsi plus ou moins gris. Et l’Équilibre sera bien mieux préservé non ? À vous par la suite de vous assurer que l’Équilibre de la Force enfin atteint le reste. Quitte à faire un peu de ménage ici ou là mais sans éliminer totalement ni la Lumière, ni les Ténèbres.

Alors si vous êtes prêt à vous battre pour préserver cet Équilibre en dehors de toute autre notion d’idéologie, cette voie est pour vous.

Parce que vous ne prêtez pas serment à la République !

Comme l’expliquait Bardan Jusik peu avant de quitter l’Ordre Jedi, « le devoir premier d’un Jedi n’est pas de maintenir un quelconque gouvernement au pouvoir. Il est d’aider, de soigner, d’apporter la paix, de défendre le faible. » Or avec le temps et les Guerres, il est arrivé que l’Ordre s’éloigne de ses propres principes. Nombre de Jedi qui le quittèrent le firent donc pour continuer à respecter leurs serments et leurs convictions. Et là, clairement, qu’importe que vous vous battiez pour le Chancelier. Ou pour défendre des amis. Tant que vous respectez les principes de paix, de liberté et de justice pour tous, et ce, même si la République elle-même semble s’éloigner desdits principes.

De la même manière, la plupart des « Vingt Égarés » partirent car – d’après Maître Jocasta Nu – ils ont « estimé que les Jedi se trahissaient eux-mêmes en servant les politiciens ». Et si le terme Jedi Gris n’a pas été utilisé pour eux, il n’en est pas moins vrai que leurs idéologies et leurs objectifs se rapprochaient bien plus de ceux des Jedi Gris plutôt que de ceux de l’Ordre Jedi. D’une manière général, c’est en rejoignant les Jedi Gris que vous pourrez fièrement dire : « mon ordre ne se mêle pas de politique ». À vous ensuite d’aider au mieux ceux qui en ont besoin. Et qu’importe, qu’ils appartiennent à la République ou à la Confédération des Système Indépendants.

Après tout, n’être au service que des populations et non de leurs dirigeants, c’est un peu la vocation de base d’un gardien de la paix…

5 raisons de ne pas être un Jedi Gris.

Parce que vous serez seul la plupart du temps.

Et oui, à part quelques Jedi Altisiens regroupés en une communauté soudée, la voie des Jedi Gris est une voie de solitude. Rappelez-vous, il n’existe pas d’Ordre des Jedi Gris à proprement parler. Donc pas de Temple ou de lieu de regroupement. Il vous sera donc difficile de rencontrer vos semblables. D’autant que les Jedi Gris n’étant pas toujours bien vu, ces derniers se font plutôt discrets. Éparpillés dans toute la galaxie pour venir en aide à ceux qui en ont besoin ou pour combattre les forces du Mal, il vous faudra une sacrée chance pour croiser l’un des vôtres.

Alors certes, vous aurez peut-être votre petite famille ou quelques apprentis à vos côtés. Mais d’une certaine manière, cela n’est rien à côté des Jedi qui peuvent rentrer au Temple à la fin de chaque mission. Ils y retrouvent leurs compagnons d’arme, se reposent, s’entraînent et échangent en communauté. D’ailleurs, comme l’expliquait Obi-Wan au Sénateur Organa, « le Temple n’est pas une prison. C’est un foyer. Une école. Un monde à l’intérieur d’un monde. Un havre sûr pour ceux qui sont nés avec une sensibilité particulière à la Force. » Un Havre qui, la plupart du temps vous sera refusé si vous avez choisi d’arpenter la voie des Jedi Gris en dehors de l’Ordre.

Et si vous avez souhaité rester au sein de l’Ordre Jedi malgré vos divergences d’opinion avec le Conseil, vous risquez quand même de souffrir de cette différence en étant mis de côté par les membres de l’Ordre.

Alors, prêt à rester seul ?

Parce que si vous restez au sein de l’Ordre Jedi vous serez mal vu.

Comme nous le disions plus haut, vous pouvez bien sûr, choisir de rester parmi l’Ordre Jedi. Tout en exprimant – plus ou moins – clairement votre désaccord avec les idéologies du Conseil. Cela n’est pas incompatible, au contraire, certains Jedi l’ont fait.

Néanmoins ces Jedi se sont vite retrouvés catalogués comme dissidents et ont vu leur notoriété diminuer. Il leur est devenu impossible d’espérer pouvoir un jour obtenir une place au sein d’un des Conseils. Demandez donc à Obi-Wan. Combien de fois a-t-il répété à son maître : « si vous respectiez les règles, vous siégeriez déjà au Conseil. »

En outre, si comme nombres de Jedi Gris vous avez une affinité particulière avec la Force Vivante plutôt qu’avec la Force Unificatrice, vous risquez d’être assez mal vu. Et oui, souvenez-vous, l’Ordre prône avant tout l’utilisation de cette dernière ! Vous vous retrouverez donc la plupart du temps à travailler seul ou simplement avec votre Padawan. En effet, les autres Jedi – qui eux utiliseront la Force Unificatrice et seront donc des adeptes de la planification – souhaiteront autant que possible éviter d’avoir à faire à vos méthodes d’improvisation et de franc-tireur.

Enfin, il n’est pas impossible que votre propre Padawan se retrouve régulièrement en conflit avec vous sur la marche à suivre. Demandez donc à Yoda. Le Temple résonne encore des éclats de voix de Qui-Gon et Obi-Wan lorsqu’ils sortaient d’un entretien avec le Haut Conseil ! Et croyez-moi, dans ces cas-là, le Conseil aura fortement tendance à donner raison à votre apprenti… Frustrant non ?

Parce que votre voie n’est pas écrite et qu’il vous faudra l’ouvrir.

Il n’y a pas de guide pour Jedi Gris. Pas de code, de règles ou de traditions. Ni d’Académie, ou de Temple. Pas plus d’enseignants ou de Maître. La voie des Jedi Gris, en plus d’être solitaire comme nous l’avons vue est donc une voie qu’il vous faudra vous ouvrir vous-même.

C’est vous, et uniquement vous qui devrez définir comment agir. Où intervenir. Quels moyens mettre en œuvre pour atteindre vos objectifs. Avec l’aide de la Force bien sûr, mais parfois cette dernière s’avère bien difficile à comprendre ou à satisfaire. Ce sera donc à vous de choisir si tel ou tel chemin sera le mieux. Si le camp que vous allez choisir lors de la prochaine bataille sera le plus juste.

De même, si vous souhaitez quitter l’Ordre pour suivre votre propre voie parmi les Jedi Gris, cela sera à vous d’être capable de défendre votre point de vue et votre opinion auprès du Conseil afin de leur faire comprendre les tenants et aboutissements de votre départ. Et surtout les convaincre que non, vous n’allez pas plonger tête baissée chez les Sith. Ces moments-là ne seront pas forcément les plus simples. Mais c’est là le prix à payer pour parfois pouvoir rester en accord avec vos idéaux et vos principes. Et ce, même s’ils vous guident alors sur une voie solitaire et bien difficile à suivre.

Alors vous vous sentez prêt à tracer votre propre chemin dans la galaxie, guidé uniquement par la Force ?

Parce que l’Équilibre sera un combat de chaque instant.

« L’attrait du côté Obscur sera toujours présent pour toi, cela fait partie de ta nature. Tu devras le combattre à chaque instant de ta vie » disait Maître Tholme à son ancien apprenti après que ce dernier soit revenu du côté Obscur qu’il avait approché pour le bien d’une mission.

C’est un combat qui sera également le vôtre en tant que Jedi Gris. En effet, on ne s’approche pas du côté Obscur et on n’utilise pas ses techniques sans un prix à payer. Il vous faudra donc être particulièrement vigilant pour conserver votre intégrité, ainsi qu’une volonté de fer pour ne pas succomber au pouvoir que vous approcherez. Et oui, un tel pouvoir à portée de main, c’est tentant non ?

L’avantage qu’ont les membres de l’Ordre Jedi sur vous c’est qu’ils ne sont pas seuls. Il est donc plus facile pour eux d’éviter les écueils du côté Obscur ou d’en revenir en ayant tout un groupe en soutient. Quinlan Vos, par exemple a pu compter sur son Maître, Tholme, et son ancienne apprentie, Aalya, pour retrouver la voie de la Lumière.

Mais vous, vous risquez de ne pouvoir compter sur personne. Ce sera donc à vous, et uniquement à vous qu’il reviendra de prendre garde à ne pas franchir la limite. Une limite, qui, en fonction de vos actions, peut se réduire très vite. Que ce soit dans la vie de tous les jours comme durant un apprentissage particulier.

Alors, prêt à vous battre à chaque seconde pour ne pas basculer ?

Parce que vous devrez vous battre, souvent…

Ne croyez pas qu’en tant que Jedi Gris vous échapperez aux combats. Demandez donc à Djinn Altis. Durant la Guerre des Clones, le Conseil Jedi a fait appel à lui et ses Jedi Gris pour épauler les troupes dans les nombreux conflits qui ravageaient la République. Difficile de dire non à une telle demande. Surtout quand on connait le nombre de vies dans la balance.

Et même après la fin de la Guerre Noir, la Purge n’a pas épargnée les Jedi Gris. Dark Sidious en place, Dark Vador a été lancé à la recherche des Jedi survivants. Croyez-vous vraiment que lorsque ce dernier tombait sur un utilisateur de la Force qui n’appartenait pas à l’Ordre il l’épargnait ? Bien sûr que non. Si vous n’êtes pas Sith, vous êtes l’ennemi. Ni plus, ni moins.

Certains militaires du nouvel Empire Galactique étaient même prêts à aller plus loin en arguant que « la galaxie sera un endroit plus sûr pour chaque citoyen si nous éradiquons les utilisateurs de la Force. » Et croyez-moi, là encore il ne « parle pas uniquement des Jedi, mais de tous les autres, aussi. » Jedi Gris, être sensible à la Force, société entière… qu’importe il fut un temps où chaque utilisateur de la Force était vu comme un être à abattre afin d’assurer la survie des non-sensibles. Autant dire qu’en tant que Jedi Gris vous avez également peu de chance d’échapper à ce genre de combat.

En empruntant la voie des Jedi Gris, vous avez donc plutôt intérêt à être prêt à vous battre pour défendre votre vie…

Alors quelle voie arpenterez-vous ?

Cette analyse est désormais finie et la compagnie Piwwie vous remercie d’avoir pris le temps de la lire. Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour décider de votre futur. Alors, quelle voie arpenterez-vous ? Celle de l’Ordre Jedi, celle de l’Empire Sith ou bien celle des Jedi Gris ? Prenez donc le temps de nous indiquer votre choix dans le sondage. Ainsi que de nous laisser un commentaire pour nous donner vos raisons ! Et n’oubliez pas que pour toutes demandes de précisions votre guide intergalactique Ark-a-DY reste à votre disposition.

 

« Souviens-toi, la Force est avec toi… à tout jamais. »
– Obi-Wan Kenobi.

Sources

L’Univers étendu « Légende » essentiellement, à travers divers romans :
– Old Republic – Revan, de Drew Karpyshyn.
La Menace fantôme, de Terry Brooks.
– Série Republic Commando – Tomes 1 à 4, de Karen Traviss.
et comics :
Clone Wars, tomes 1 à 10, éditon Delcourt.
Dark Times, tomes 1 à 6, édition Delcourt.

Et l’univers étendu « Canon » :
– Star Wars Épisodes I à VIII de Lucasfilms.

Et comme toujours les sites Star Wars universe, Star Wars WikiAnakinworld.

2 réponses sur “Jedi ou Sith : dois-je préserver l’Équilibre de la Force ? (3/3)”

  1. En tant que fan de The Witcher, je répondrais par une réplique de Yennefer assez adaptée à la situation même si le débat dans le livre est sur l’interprétation du mysticisme. « Le Bien et le Mal, la Lumière et les Ténèbres, l’Ordre et le Chaos! Ce ne sont que des symboles, une telle opposition n’existe pas dans la réalité! La Lumière et l’Obscurité sont en chacun de nous. » J’aime également à penser qu’il existe un certain équilibre et une part d’ombre et de luminosité en chacun… Mais il se pourrait que j’ai voté pour les siths dans un moment d’égarement où mon côté obscur a pris le dessus :p Sans doute également parce que j’ai été assez déçue des Jedi.

  2. Après mûres réflexions, j’en déduit que c’est cette voie qui me conviendrait le mieux. Certes, elle est surtout solitaire et semble parfois à la limite du côté Obscur, mais il me semble que c’est une doctrine que je pourrais suivre tout en respectant mes propres principes. Le plus dur sera certes de ne pas basculer, mais cela me permettra également de servir aux mieux des mes convictions la galaxie et surtout ses habitants et non pas la République et ses politiciens (ce que les Jedi semblent avoir oublié). Bref, dans cet univers, je serais sans doute un Jedi gris, un gardien de l’Équilibre avant tout au service des peuples !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.